RSS

Monthly Archives: April 2015

Momma hold my hand – Aloe Blacc

Cross this road
When I was just a little boy
Well, I would go out to play
And I would wander so far from home
That I would lose my way
And I’d call my momma to help me
And she’d come right away
To help me get back home where I wanna be
And here’s what I say
Momma, hold my hand
I don’t think I can cross this road by myself
Momma, hold my hand
I don’t think I can cross this road by myself
And when I was a young man
I would go astray
Didn’t want nobody to hold my hand
Wanted to make my own way
And my momma would come out to help me
But I push her away
‘Cause I just wanted to be on my own
And here’s what I say
Momma, leave my hand
I been waiting to cross this road by myself
Cross this road by myself
Well, now that I’m a grown man
And I moved away
I got a house, a nine to five and my wife
We got a kid on the way
Momma told me that life’s gonna get rough
Take it day by day
But every once in a while I get scared
And I wish I could say
Momma, hold my hand
I don’t think I can cross this road by myself
Momma, hold my hand
I don’t think I can cross this road by myself
Now my momma is near the end of her years
And her hair is gray
Sometimes I call her to ask her if she would like
To spend the day
Momma used to be strong but she ain’t now
And she can’t make her way
That’s why I’m always around when she needs
help
And here’s what I say
Momma, hold my hand
I don’t think you can cross this road by yourself
Momma, hold my hand
I don’t think you can cross this road by yourself

Dedicated to my mum, who I love more than any thing in this world!
Thank you God, for giving me such a lovely mum!

 
Leave a comment

Posted by on April 12, 2015 in Amazing Lyrics

 

Tags:

Suis-je dans une clinique ou dans un hôtel ?

Aujourd’hui j’ai cru que j’allais avoir une crise d’hystérie.

Voilà deux fois que je vais dans une clinique et qu’on me dit, <<désolée mademoiselle! On est plein, revenez demain. >>

La première fois qu’on m’a dit ça; j’ai essayé de comprendre. Malgré qu’on me disait que durant cette semaine, on allait terminer les consultations vers 15h, et que voilà il était juste près de 14h. Donc les patients venus ce jour-là étaient nombreux, me dit-on. Vous pouvez me dire ; bon tu aurais pu te lever tôt. Justement cette pratique, te dit-on, n’est pas nécessaire. Tu peux venir te faire consulter n’importe quand. Alooors, mes chers amis, je remballai mes fesses, et je partis dans un autre hopital pour voir un généraliste pour au moins avoir un avis sur mon état.

Alors, entre temps il passa un congé ; et le jour arrivé, donc aujourd’hui ; je retourne dans la très chère clinique. Le comble maintenant ; <<mademoiselle, la clinique est pleine ; tu vas devoir revenir demain !>> Mais dis donc, est ce moi qui suis malade où ce sont eux ??!! Alors, je prends un grand souffre, je leur explique : ‘écoutez-moi bien, c’est vous qui m’avez dites, il y a deux jours déjà, la clinique est pleine, revenez après-demain ! Je reviens et vous me dites que je dois encore revenir une autre fois ???!!! No no no, je ne peux pas accepter ça ; écrivez-moi quelque part ; une personne peut s’inscrire et ne pas rester se faire soigner. Si l’heure de fermeture arrive sans que j’aie vu le médecin, ça va, je reviendrai demain. Mais ne me dites pas de repartir comme ça, deux fois de suite.’

Et voilà, le manager s’approche vu que je ne suis pas la seule à me plaindre devant le réceptionniste. Et tout bonnement, comme si il ne parlait pas aux patients qui sont venus chercher ‘soin et confort’ dans son hopital, il répète comme si il répète à un moustique qui ne veut pas s’en aller ; revenez demain, nous sommes pleins !! Nom d’une pipe, est ce que nous serions tombés dans un hôtel sans le savoir ??!!

Ça peut paraitre enfantin, mais je me suis jurée de ne plus retourner dans cette clinique d’ici tôt !! Avant qu’elle ne débarque, des gens étaient traités et la vie continuait. Si j’y retourne demain, alors que j’ai reçu un tel accueil, croyez-vous qu’ils croiront qu’il y a quelque chose à changer ?! Le mois prochain, ils me traiteront ainsi ; mon voisin, ils le traiteront ainsi ! Il doit y avoir une réaction à leur action ; sinon ce cycle ne s’arrêtera jamais.

Pourquoi ils enverraient quelqu’un plus d’une fois et ne lui donnerai pas de plus ample instructions au fonctionnement de leur clinique ? Qu’ils mettent en place un modèle de receptionement qui ne choque personne. Qu’on rentre en sachant qu’à tel heure, je ne devrai pas prendre la peine de venir chez cette clinique. De plus qu’il parait qu’ils ont cette habitude depuis longtemps. Vraiment les choses ont besoin de changer.

 
Leave a comment

Posted by on April 8, 2015 in change

 

Tags: , , , ,